retour sur la liste des actions

Partager cette action

0 Partages

Les chiffres clés

85

enfants âgés de 5 à 15 ans et atteints d’un handicap moteur fréquentent le centre Al Amal

4000€

coût de l’acheminement du matériel (vélos et fauteuils) depuis la France vers le Maroc

Distribution de bicyclettes et fauteuils roulants au profit d’enfants de la province de Tata au Maroc

Maroc ALCESDAM

ONG de droit marocain créée en 1985, l’ALCESDAM conduit des programmes d’amélioration des ressources hydriques, de réhabilitation des palmeraies, d’alphabétisation des enfants et des adultes, de formation et de soutien à des associations féminines rurales. Les projets menés par l’ALCESDAM émanent du terrain, c’est-à-dire d’associations locales partenaires.

L’ONG agit dans la province de Tata, en bordure des zones sahariennes. Cette province de 26 000 km2, au climat aride, comprend 150 oasis. Les 118 000 habitants de la province vivent de l’agriculture : la culture du palmier-dattier constitue 60 % des revenus des oasiens. Plus de 50 % de la population a moins de 18 ans, la région subissant une forte migration des jeunes de plus de 18 ans.

L’ALCESDAM France en coordination avec l’ALCESDAM Maroc a procédé depuis sa création en 2013 à la distribution de plus de 500 vélos aux élèves (garçons et filles) des douars des communes de la province de Tata. Ainsi les collégiens et lycéens qui habitent loin de leurs établissements peuvent surtout ceux et celles éloignés des collège et lycées afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité.

L’ALCESDAM France agit également auprès l’association locale Al Amal, un centre de 85 enfants âgés de 5 à 15 ans atteints d’un handicap moteur de la province de Tata pour lui fournir des fauteuils roulants manuels et électriques et des lits médicalisés. Son rôle est principalement de centraliser les dons, de réparer le matériel puis d’organiser son transport une fois par an depuis la France vers le Maroc.

300 fauteuils roulants ont été ainsi remis.

La fondation a donné 4000€ en 2020 pour financer le transport des bicyclettes et fauteuils roulants depuis la France vers le Maroc. Les années précédentes, elle a financé l’extension d’une garderie, des formations organisées par l’ALCESDAM pour des éducatrices en préscolaire dans la province de Tata. Les deux éducatrices qui travaillent dans la garderie de Tigane ont bénéficié de ces formations.