retour sur la liste des actions

Partager cette action

Les chiffres clés

9

élèves en 2019-20

50

élèves peuvent être accueillis dans les locaux

5000 €

par élève : coût annuel, pour un effectif de 50 élèves.

Cours Eric Tabarly à Toulon : « Tenir la barre ensemble vers l’avenir »

France Fondation Réseau Espérance Banlieues

Déployant une pédagogie spécifique pour lutter contre l’échec scolaire dans les quartiers prioritaires, le Cours Eric Tabarly, école du Réseau Espérance banlieues, veut aussi placer la mer au cœur de son projet et s’inspirer de la personnalité de ce marin d’exception. Le Cours Eric Tabarly a ouvert ses portes à Toulon en septembre 2018.

Contexte

A Toulon, près de 26 000 habitants vivent dans 8 quartiers classés prioritaires, soit plus de 16 % de la population.

Autour de Charles Dard, ancien officier de marine et directeur de l’école, une équipe de 12 personnes aux compétences variées et complémentaires s’est rassemblée pour construire le Cours Eric Tabarly ; sa mission est de lutter contre le décrochage scolaire des enfants des quartiers prioritaires et favoriser leur intégration dans la communauté nationale par la transmission du meilleur de la culture française.

Les écoles Espérance banlieues bénéficient de l’aide active de la fondation Réseau Espérance Banlieues pour structurer et accompagner leur projet.

Actions

L’équipe pédagogique du Cours Eric Tabarly comprend le directeur et 3 institutrices pour 2 ETP, expérimentées dans l’éducation en zone prioritaire. Elles ont en charge deux classes multiniveaux :

  • une classe CP-CE1,
  • une classe CE2-CM1-CM2.

Elles sont épaulées par 15 bénévoles pour suivre les devoirs du soir, animer les activités manuelles et culturelles, et par une psychothérapeute, une orthophoniste et une graphothérapeute, également bénévoles.

L’école souhaite grandir doucement pour réussir avec les premiers élèves qui lui sont confiés et installer la confiance des familles des quartiers avoisinants : 6 élèves la première année scolaire 2018-19, 9 en 2019-20… Les élèves qui postulent sont presque tous en situation difficile, rejetés par d’autres établissements scolaires. Mais l’école souhaite maintenir une mixité entre différents niveaux de difficultés.

Les locaux, mis à disposition par l’Ordre de Malte, sont très bien situés au carrefour de plusieurs cités et peuvent accueillir 50 élèves.

En 2018-19, l’équipe éducative a obtenu des résultats très concrets : une petite fille a appris à lire après 2 années de CP infructueuses, 3 élèves qui étaient en grande difficulté sont entrés en sixième dans des écoles publiques où leur scolarité a bien débuté. L’enquête de satisfaction des parents est très favorable, l’inspection de l’Education nationale a produit un rapport satisfaisant.

Le Cours Eric Tabarly adopte la pédagogie des écoles Espérance banlieues et place la mer au cœur de son projet : en 2018-19, les élèves ont notamment visité les bâtiments de la Marine nationale et son centre de plongée, ils ont participé à un camp mer de 3 jours à Porquerolles…

Les écoles hors contrat ne recevant pas de fonds publics, elles sont financées par des fondations, des entreprises et donateurs privés. La Fondation Cécile Barbier de La Serre a soutenu le Cours Eric Tabarly pour un montant de 25 000 € au cours de sa première année de fonctionnement.

Verbatim des parents

« C’est une école qui encourage et qui élève, une école comme on aimerait qu’il y en ait plus. »

« Notre enfant va vraiment mieux, maintenant il chante à la maison ! »

« J’apprécie énormément l’approche et le relationnel entre les parents et le corps enseignant. »

Pour en savoir plus

https://courserictabarly.fr

Les écoles Espérance banlieues luttent contre le décrochage scolaire dans les quartiers prioritaires