retour sur la liste des actions

Partager cette action

0 Partages

Les chiffres clés

480

collégiens choisis pour leur motivation bénéficient de renforcement scolaire

360

élèves hébergés dans 12 internats

4

salles de classe construites en 2014

Construire des salles de classe pour améliorer les conditions de scolarisation

Madagascar

Les villages de brousse autour de Fianarantsoa à Madagascar souffrent de nombreuses  fragilités :

  • éducation : taux de scolarisation faible, écoles trop peu nombreuses, enseignants non formés et salles de classes en sureffectif (80 élèves en moyenne) ;
  • nutrition : carences alimentaires graves chez les enfants ; pénurie de nutriments de substitution au riz ;
  • santé : les plus gros villages ont un « Centre de Santé de Base » (CSB) mais le recours aux « guérisseurs » reste massif en raison du manque de moyens (médicaments, mutuelles, etc.) et de personnel qualifié dans ces CSB. La mortalité infantile est très élevée.

L’IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement) a créé en 2006 six Centres de Renforcement Éducatif et Scolaire (CERES) en zone rurale, à 1 h de Fianarantsoa. Ils appuient au total 10 collèges, 10 associations de parents, environ 5000 élèves et 3500 familles. Une équipe de 25 éducateurs anime l’ensemble des activités.

Ce programme fournit :

  • un renforcement scolaire (10 h de cours par semaine) à 480 collégiens (80 par centre), choisis en fonction de leur motivation parmi les 5000 élèves des 10 collèges ; ces élèves bénéficient en outre d’un apport éducatif sur les questions de nutrition, d’hygiène, de santé, etc. ; 99 % d’entre eux ont été admis au lycée ;
  • l’accueil de 360 élèves (parmi ces 480 élèves) dans l’un des 12 internats non mixtes gérés par les CERES, situés non loin de leurs collèges ;
  • des cycles de formation des enseignants de 10 jours par an, ouverts aux 140 enseignants des 10 collèges partenaires (taux de participation de 75 %);
  • des constructions de salles de classe : une quarantaine ont ainsi été construites depuis 2006 ;
  • l’accueil de 120 élèves dans une année préparatoire au concours d’entrée en seconde.

La Fondation soutient ce programme depuis 2013. En 2014, elle a financé la construction de 4 salles de classe.

Le programme CERES propose également des formations familiales pour les parents des enfants de ces collèges en matière d’éducation, santé, hygiène, nutrition. 18 sessions de formation par an (3 par an et par CERES) sont ainsi mises en place.