Organisation et gouvernance

Créée en 2004 et reconnue d’utilité publique, la Fondation Cécile Barbier de La Serre soutient des projets d’associations humanitaires françaises (ONG), de taille moyenne, implantées localement.

Les projets retenus répondent aux besoins élémentaires des enfants les plus démunis, pour que tous aient une chance de grandir. Ils se situent en général en France ou dans un pays en développement d’expression francophone. La nutrition et la santé, l’éducation et la formation, l’accueil et l’insertion sont les domaines d’action privilégiés de la Fondation.

La Fondation est administrée par un Conseil de 12 membres répartis en 3 collèges : les fondateurs, les « amis » de la Fondation et les personnalités qualifiées.

  • Membres fondateurs : René Barbier de La Serre (président), Françoise Barbier de La Serre, Guy Barbier de La Serre et Eric Barbier de La Serre ;
  • « Amis » de la Fondation : Mathieu de Sazilly, Ségolène Perruchio, Pauline de Witt ;
  • Personnalités qualifiées : Henri des Déserts, Philippe Mas, Sophie de Nadaillac, Laurence Villeneuve, Giovanna Winckler.

Le Conseil se réunit trois fois par an. Il approuve les comptes et le budget annuel de la Fondation, il étudie les caractéristiques des ONG avec lesquelles la Fondation souhaite établir un partenariat et en arrête la liste. Il décide des propositions d’affectation des ressources de la Fondation, en sélectionnant les projets soumis par les ONG à la Fondation.

La Fondation s’est également dotée d’un comité financier qui agit sur délégation de pouvoir du Conseil en matière de gestion des titres composant la dotation de la Fondation. Ce comité se compose de René Barbier de La Serre, Henri des Déserts, Guillaume Rouvier et Sophie de Nadaillac.

Les comptes annuels de la Fondation sont établis par un expert comptable (Laurent Chavane, société Mazars) et certifiés par un commissaire aux comptes (la société Exponens Conseil, représentée par M. Stéphane Cuzin). La Fondation est sous le contrôle du ministère de l’Intérieur, du ministère des Affaires étrangères et du ministère des Affaires sociales, qui désignent à cet effet un commissaire du gouvernement, Madame Florence Racine.

Marie-Hélène Mudès-Vilgrain est déléguée générale de la Fondation.

Vous pouvez consulter :